Actualité du commerce en Espagne

Selon le quotidien économique « Cinco Dias », en Espagne, malgré le maintien de l’ouverture des tabacs pendant le très strict confinement de la crise actuelle de la Covid 19, la vente de tabac a enregistré une forte chute : 27% en avril. Il s’agit là du plus mauvais chiffre de ventes depuis 2013 avec 616 millions d’euros par rapport aux 841 millions d’euros en avril 2019.

Le cas de l’Espagne en général

Cette baisse spectaculaire des ventes est particulièrement sensible dans les régions frontalières avec la France trouvent en tête de cette baisse. En effet, la Catalogne a noté une perte de 62%, la Navarre de 50% et le Pays Basque de 54%. La cause serait due à la fermeture des frontières avec la France pendant la pandémie, les consommateurs français résidants près de l’Espagne ont été privés de pouvoir traverser la frontière pour faire ses achats de tabac à un prix moins cher (le prix moyen d’un paquet de cigarettes en Espagne est inférieur de 40% par rapport aux prix français).

Le cas du secteur aérien

Iberia, la compagnie aérienne espagnole a annoncé à partir du 1er juillet la reprise d’une quarantaine de ses vols à destination des pays européens pour atteindre 53 destinations environ en août. Vueling, le low-cost d’Iberia, prévoit une reprise de 75 vols également.

La compagnie AIR EUROPA, « joyau de la couronne » du groupe touristique espagnol Globalia, présidé par la famille Hidalgo, dont la récente acquisition par IAG reste sujette à l’obtention de l’autorisation des autorités de la concurrence, a annoncé la reprise de 21 à 36% de ses vols européens en fonction de l’ ouverture progressive des frontières.

Un grand parking à ciel ouvert pour l’aérien européen pendant la pandémie

Dans la Communauté Autonome de l’Aragon, la région du nord de l’Espagne appelée la « Laponie espagnole » par sa très faible densité démographique, l’aéroport de la ville de Teruel, vide de voyageurs et spécialisé dans les travaux de maintenance et réparation d’avions, a connu un extraordinaire trafic d’avions depuis le mois de mars. Les grandes lignes européennes, tels que Lufthansa et Air France ont choisi cet aéroport pour mettre au repos forcé les iconiques A380 et A340. Le climat sec, presque désertique et non poussiéreux, font de cet aéroport, une des plus grandes plateformes européennes de stationnement et de révision d’avions. Inauguré en 2013, en pleine polémique due à la précédente crise économique, cet aéroport situé à moins de 600 Kms du siège d’Airbus à Blagnac, comptait fin mais plus de 125 appareils (0,25% de flotte mondiale) cloués au sol. Pendant la crise du coronavirus il est devenu l’aéroport le plus rentable de l’Espagne, dont ces deux grands actionnaires sont le gouvernement autonome de l’Aragon et la Mairie de Teruel de 140.000 habitants.

Le cas du commerce électronique

En 2019 le e-commerce a atteint une croissance de 20% par rapport à 2018 avec un volume de 33,60 milliards d’euros avec un 62% des espagnols qui ont fait leurs achats en ligne. Une étude de la Fondation ECommerce montre que 2,69% du produit intérieur brut de l’Espagne a été constitué par de ventes de commerce électronique.

L’habillement et l’électronique sont les deux catégories de produits les plus commandées en Espagne. Le fait de la disponibilité du commerce électronique 24 heures sur 24 et la livraison directe à domicile sont les raisons de cette forte augmentation du e-commerce par rapport aux années précédentes.

Pendant la crise de la Covid 19, évidement le commerce électronique alimentaire est devenu très important, avec une augmentation des achats de jeux vidéo et de ebooks, et fait surprenant, un secteur qui était un peu absent et a réussi une percée importante dans le commerce en ligne, est le secteur du luxe, notamment les montres et la haute-joaillerie.

Par Elena Lizón-Respaut

Sources : Fondation Ecomerce, Cinco Dias, El Pais, El Mundo, El Confidencial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *