L’Académie des Sciences Commerciales approuve l’esprit du projet de loi pour l’économie circulaire mais attire l’attention du gouvernement

L’Académie des Sciences Commerciales* approuve l’esprit général du projet de loi pour l’économie circulaire présenté par le Ministère de la transition écologique et solidaire mais attire l’attention du gouvernement.

avis académie des sciences commerciales

Dans le domaine précis qui la concerne, le commerce dans son ensemble, l’Académie souhaite néanmoins attirer l’attention sur trois aspects importants qui doivent être considérés.

  1. Dans la chaîne des acteurs concernés par l’économie circulaire, des producteurs aux consommateurs finaux, il convient de prendre en compte avec précision les circuits de distribution jouant un rôle croissant, dont :
    – les entreprises de e-commerce de plus en plus actives dans la vente de produits et donc dans la multiplication des emballages,
    – les magasins de centre-ville, ayant des surfaces réduites peu adaptées au stockage des déchets
  2. Au-delà des industriels et des distributeurs, les transporteurs et les logisticiens doivent être fortement impliqués dans la réduction du volume des emballages, le transport du vide ayant un cout environnemental considérable.
  3. De préférence à la création de nouvelles taxes, l’Académie recommande de privilégier d’autres mesures plus vertueuses telles que l’encouragement positif des créateurs, recycleurs et destructeurs de déchets.

Contact : presidence@academie-des-sciences-commerciales.org

* L’Académie des Sciences Commerciales, fondée en 1957, a pour mission l’analyse, la réflexion et la prospective éclairant les principaux enjeux du commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *