Brèves du commerce en France | 1er semestre 2019

Quelques brèves du commerce en français en date du 1er semestre 2019 qui vous auraient échappé, issues de la chronique mensuelle de Loïc Bécquart (Acad.).

  • Les cinq défis qui attendent la grande distribution en 2019
    La loi alimentation et la poursuite du changement des modes de consommation maintiennent sous tension les géants du secteur.
    1 – Quel sera l’impact de la loi alimentation ?
    2 – L’évolution des modes de consommation va-t-elle se poursuivre ?
    3 – Quel remède au déclin des Hypermarchés ?
    4 – L’E-commerce deviendra-t-il important dans l’alimentaire ?
    5 – La concentration est-elle inéluctable et avec qui ?
  • Système U, un CA et une part de marché en hausse en 2018
    Porté par les métiers du frais et le bio, le groupement de magasins indépendant a vu son CA croître de 2,3% pour atteindre 19,94 Mds € et gagner 0,1 point de part de marché a 10,7. Les produits U représentent 23,1% des ventes (+3,8) et les produits bio croissent de 18,2%. Enfin le commerce en ligne progresse aussi (+10%).
  • Leclerc n’est pas épargné par l’atonie de la consommation
    Le groupement a vu ses ventes totales progresser de 1.5% en 2018 à 37.75 Mrds € hors essence, mais les seuls magasins alimentaires n’affichent qu’un pâle +0.1% surtout tiré par les Drive (+6.9%) et 10 nouveaux magasins. Les concepts spécialisés (Espaces culturels, Brico-Jardi, Parapharmacie ….) affichent pour leur part une progression de 4.2%.
  • Le vrai poids d’Amazon en France
    Le panéliste Kantar estime que le site américain a réalisé 6.6 Mds € de chiffre d’affaire en France en 2018 (+18%). Il domine le marché du e-commerce avec 17.3% de part de marché contre 7.0% pour Cdiscount la filiale de Casino. La France pèserait 11% de son activité internationale.
  • Carrefour accélère sa transformation
    Moins de m², un assortiment plus court, plus de magasins de proximité et d’e-commerce. Les achats non marchands (carrelage, gardiennage, entretien …) sont globalisés (> 1 Md d’économie). Transition alimentaire vers des produits plus qualitatifs, ouverture de drives piéton, objectif de réduction des surfaces de 400 000 m2 pour l’ensemble du groupe.
  • L’e-commerce alimentaire en pleine croissance
    Les drives et les courses en ligne entrent dans le quotidien des français. Mi 2018, Nielsen faisait déjà de la France, la championne d’Europe de ce mode de consommation avec 6,6% des achats du quotidien réalisés en ligne. Ce marché de 8 Mds en 2018 va doubler d’ici à 2025.
  • « Auchan n’a jamais fait des arbitrages de cette ampleur » Edgard Bonte, Président d’Auchan Retail
    Vente de 21 magasins en France (1HM, 13 SM, 4 Chronodrive, 2 Hall d’Auchan et 1 centre de préparation de commande) Sortie de l’Italie après des années de pertes : les quelques 1600 magasins sont cédés au groupe coopératif Conad qui devient ainsi le N°1 du secteur en Italie. Sortie également du Vietnam (20 SM). Nouveau plan stratégique « Renaissance » pour relancer la machine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *