Brèves du commerce | mai 2020

Par Loïc Becquart

  • Les recettes pour faire revenir les consommateurs

Face à la pandémie de coronavirus, les comportements d’achat ont évolué dans tous les pays. A l’heure du déconfinement, les enseignes vont devoir rassurer les clients, leur fournir de nouveaux repaires et faire mieux interagir distribution physique et ventes en ligne. IL va falloir aussi contrer la peur de la densité.

  • Kingfisher obtient un prêt de 600 Mios en France

Castorama et Brico Dépôt assure leur trésorerie après 2 mois d’activité réduite. Le dispositif a été inauguré en avril par FNAC Darty qui avait obtenu 500 Mios garantie à 70% par l’état.

  • Les grands magasins du boulevard Haussmann resteront fermés

En île de France, les centres commerciaux de plus de 40 000 m² comme le Forum des Halles, Les 4 Temps La Défense et les grands magasins du Boulevard Haussmann resteront fermés jusqu’au 10 juillet. Les centres de moins de 40 000 m², eux, pourront rouvrir partout.

  • Les entrepôts français d’Amazon en passe de rouvrir

Fermés depuis la mi-avril, les six entrepôts logistiques français d’Amazon vont progressivement redémarrer leur activité à partir du 19 mai. La réouverture viendra clore le bras de fer engagé par les principaux syndicats de l’entreprise qui ont obtenu d’être associés à la mise en œuvre des mesures sanitaires.

  • Une nouvelle norme qui coûte des millions aux distributeurs

On estime à environ 100 000 € pour 6 mois le surcoût des protocoles de sécurité pour un supermarché. Un montant multiplié par le nombre de magasins exploités !! Agents de sécurité supplémentaires, marquage au sol, masques, gel hydroalcoolique, remplissage des rayons pendant la fermeture du magasin, plexiglas pour les caisses…

  • Monoprix sort son joker Ocado pour la livraison à domicile

L’enseigne du groupe Casino a ouvert la livraison à domicile de son entrepôt de Fleury Mérogis avec la technologie de l’anglais Ocado qui automatise le processus de préparation des colis. Une commande moyenne de 50 produits est préparée en 6 minutes.

  • Walmart profite de la crise pour accélérer sa mue

Entre début février et fin avril, le géant américain a vu son CA progresser de 8,6% sur un an. Aux Etats-Unis, l’alimentation et les PGC ont vu leurs ventes bondir en mars. Ses ventes en ligne se sont développées de 74% sur le premier trimestre. Walmart vient de créer un service de livraison express (en moins de 2h).

  • La pandémie a fait craquer le commerce français

Si la distribution alimentaire a assuré avec succès l’approvisionnement des français, les magasins non alimentaires qui ont du fermer presque 2 mois souffrent. De La Halle à Alinéa, les procédures judiciaires se multiplient. Le virus a agi comme un accélérateur des difficultés du monde d’avant.

  • La Belle Vie, l’épicerie en ligne en embuscade

Cette start-up parisienne a enregistré un immense pic d’activité pendant le confinement, générant un CA mensuel de 4 Mios €. Avec des prix agressifs et 6000 références, la start-up veut s’adresser au plus grand nombre : jeunes couples urbain mais désormais beaucoup de personnes âgées.

  • Dans les magasins, les ventes repartent plus vite que prévu après le déconfinement

Tous les français ne se sont pas rués dans les boutiques, mais les achats de rattrapages ont été nombreux et la consommation semble reprendre ses droits. Sur internet la crise a profité aux sites marchands des enseignes. Les magasins des enseignes non alimentaires traditionnelles ont réussi à transformer leurs clients en clients Internet.

  • En Russie, Auchan devra réinvestir pour sortir de la crise

Alors que ses concurrents profitent du succès de l’alimentaire pendant la pandémie, la filiale russe du distributeur français n’a pas les bons formats de proximité et d’e-commerce. Les hypermarchés ont été lourdement touchés, le nouveau patron, Johannes Tholey est en train de développer l’offre en ligne et de « russifier » les équipes pour mieux répondre aux besoins des consommateurs locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *