Brèves du commerce juin 2020

Quelques brèves du commerce en France de juin 2020 qui vous auraient échappé, issues de la chronique mensuelle de Loïc Becquart (Acad.).

Les Galeries Lafayette et les grands centres d’Unibail ont rouvert

L’interdiction d’ouverture ne concerne plus que les Halles à Paris et les Quatre Temps à La Défense. Les frères ennemis du boulevard Haussmann, reprennent le jeu de la concurrence. Les Galeries Lafayettes ont rouvert deux jours après le Printemps.

Carrefour se renforce dans la proximité à Taïwan

Le distributeur français acquiert plus de 220 petits supermarchés auprès de Dairy Farm. L’opération renforce l’une de ses plus anciennes filiales internationales (1989) après la sortie de la chine continentale. Elle devient n°5 sur ce marché.

PicWicToys va fermer un tiers de ses magasins

Touchée par les mouvements sociaux fin 2019 et la crise sanitaire, l’enseigne spécialisée dans le jouet réorganise sa logistique et supprime les moins rentables de ses 63 magasins moins d’un an après avoir repris 44 magasins Toy’R’Us. 23 magasins « non contributifs » seront donc fermés.

Auchan accélère sa course vers les énergies vertes

Auchan affiche son volontarisme vert et vient de signer trois contrats d’approvisionnement en électricité verte directement auprès de leur producteur. Avec ces projets, Auchan estime être en mesure de couvrir 16% des besoins énergétiques de ses magasins en 2022.

Naturalia poursuit son expansion tous azimuth

Fort d’une croissance de ses ventes supérieure (+ 11,7% à 320 Mios € contre 5,8%) à la croissance du marché du bio, la filiale de Monoprix ouvre une vingtaine de magasins chaque année. Après avoir ratissé le centre-ville, elle attaque la périphérie.

Carrefour lance avec Google les commandes par la voix

Le distributeur a branché son site internet marchand sur l’assistant vocal du géant américain. Le système permet de faire ses course depuis son smartphone en un temps record. 27 000 références sont disponibles sur Carrefour.fr et identifiables par la reconnaissance vocale de Google.

Darty propose des matelats du spécialiste de la vente en ligne Emma

La jeune pousse allemande a passé la barre du million d’unités vendues et vient de signer un accord avec Darty qui aura son offre dans 40 magasins d’ici à la fin de l’année. Pour les matelas, la part de marché des ventes en ligne est autour de 20% et devrait atteindre 30 à 40% d’ici 2022.

Le patron de Kingfisher veut renforcer ses enseignes

Le DG aux manettes du propriétaire de Castorama et Bricot Dépot, le français Thierry Garnier, lance son plan stratégique. Il vise a redéfinir les politiques d’enseignes pour répondre aux besoins spécifiques des clients. Pour cela il veut personnaliser beaucoup plus les assortiments et accélérer dans le e-commerce.

L’homme d’affaire Thiérry Le Guénic prêt à racheter les magasins Habitat

Le distributeur d’ameublement Cafom est entré en négociations exclusives avec le propriétaire de San Marina, Chevigon, Maison Lejaby…

La chaîne, fondée parle britannique Terence Conran, est en difficulté depuis plusieurs années et a essuyé 28,8 Mios € de perte en 2018.

Après But, l’autrichien Lutz va mettre la main sur Conforama

Mobilux, l’entité qui se porte acquéreur de 100% des actifs, a assuré qu’il n’y aura pas de fusion entre les deux enseignes. Cette solution devrait sauvegarder l’emploi et créer un champion français du meuble, même sous pavillon autrichien.

Le propriétaire de Picard rachète les magasins Bio c’ Bon

La famille Zouari est entré en négociation exclusive pour la prise de contrôle de l’enseigne bio qui compte 158 magasins. C’est aujourd’hui le 3e acteur national de la distribution alimentaire spécialisée bio derrière Biocoop et Naturalia.

Fauchon cherche de nouvelles recettes pour ses boutiques à Paris

Face à la crise sanitaire et après les grèves et les gilets jaunes, le groupe a demandé le placement en redressement judiciaire de son siège et de ses boutiques de la place de la Madeleine. Avec des loyers élevés et une baisse de 80% de son CA la situation n’était plus tenable. D’autant que les touristes ne sont pas au RDV non plus.

Thierry Cotillard : Intermarché

Le réseau de SM d’indépendants le plus dense de France a été le grand gagnant de la crise du coronavirus en matière d’activité. Les Mousquetaires ont bénéficié de la proximité et des prix sans manquer de produits, grâce à leurs 62 usines agroalimentaires. Ils prévoient un CA en hausse de 4 à 5% sur l’année. Croissance des ventes en ligne qui sont montées à 7% du CA. Nouveau défi : être plus présent en centre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *