Brèves du commerce en France | juillet – août 2019

Quelques brèves du commerce en français de juillet-août 2019 qui vous auraient échappé, issues de la chronique mensuelle de Loïc Becquart (Acad.).

  • Le Printemps se développe dans le digital
    Le récent rachat du site Web Madeindesign.com complète le dispositif d’e-commerce du grand magasin. Il compte réaliser 20% de son activité en ligne d’ici 5 ans contre 10% actuellement. Le Printemps a vu ses ventes croître de 70% entre 2010 et 2019. Le groupe a investi 25 Mios € depuis 5 ans dans ses projets digitaux.
  • Kiabi lance un site de vente de seconde main
    L’enseigne leader sur le marché de l’habillement en France, exploite 509 magasins dont 300 en France pour un CA de 1 966 Mrds € en 2018. Confronté comme ses concurrent à la déconsommation, Kiabi lance un programme RSE pour produire moins et mieux.
  • La part de Marché de Lidl s’envole
    Sur juin l’enseigne atteint 5,9% soit un gain de 0,5% dans un contexte de consommation morose. Système U et Leclerc gagne 0,3% a respectivement 10,8% et 21,7%. Intermarché ne gagne que 0,1 point tandis que Carrefour, Auchan et Casino sont comparativement en baisse.
  • Conad lance l’intégration du réseau italien d’Auchan
    Le groupe finalisera fin juillet le rachat des 1600 magasins d’Auchan de tous format dont 48 HM et deviendra le premier distributeur d’Italie. Le groupe pense que la trop grande centralisation d’Auchan est la principale cause de ses déboires et veut redonner le pouvoir au magasin. Le problème des HM sera examiné au cas par cas.
  • Glovo s’allie à Carrefour pour étoffer son supermarché virtuel
    L’application mobile espagnole a signé avec Carrefour un partenariat portant sur une offre de livraison à domicile de produits alimentaires en 30 min. Ce dernier remplacera les enseignes du groupe Casino dès l’automne avec 2500 produits.
  • Toy’R’Us devient en France PicWicToys
    43 magasins français de Toy’R’Us repris par jellej Jouets en partenariat avec Picwic vont progressivement changer d’enseigne ainsi que les 20 magasins Picwic et le site internet. La gestion sera assurée par Picwic et la maison mère Luderix + Jellej devient le numéro 1 français du jouet.
  • Le numéro 2 français du bazar, Centrakor, s’implante en Belgique
    L’enseigne d’équipement de la maison à petit prix a doublé son réseau en 5 ans avec 405 magasins dont 83 en propre. Elle réalise 35% de son CA avec la décoration, 20% avec les articles de salles de bain et 20% avec les arts de la table. Ils se donnent 2 ans pour valider le concept en Belgique avec un 1er magasin à Charleroi.
  • Gifi raye Tati de la carte à l’exception de son magasin historique de Barbès
    49 magasins Tati sont appelés a devenir des Gifi d’ici à fin 2020, 13 seront fermés et pour 30 autres une nouvelle enseigne de déstockage sera créée. Le marché du textile à petit prix reste très difficile avec une concurrence de plus en plus forte.
  • La distribution de produits non alimentaires à très bas prix fait un tabac
    Après le néerlandais Action, le danois Normal débarque en France avec une offre de produits non alimentaire de marques à des prix ultra compétitifs. Même créneau pour les plates-formes Wish ou Boohoo qui mettent en contact directement avec des détaillants chinois.
  • Leclerc contre-attaque devant l’Europe après l’assignation de Bercy
    Le gouvernement a demandé au tribunal de commerce de Paris de lui infliger une amende record de 117 Mios € « pour pratiques commerciales abusives » en obligeant ses fournisseurs à passer par sa centrale d’achat européenne Eurelec pour obtenir des prix toujours plus bas sans réelle contrepartie.
  • Sous pression, Casino accélère sa mue
    Le distributeur, dont la maison mère Rallye est sous procédure de sauvegarde, aura achevé son plan de désendettement de 2,1 Mrds€ au premier semestre 2020. Il veut mieux répondre aux besoins des consommateurs avec de nouveaux formats et en se concentrant sur les zones les plus dynamiques. 50 ouvertures de magasins premium et de proximité sont prévues.
  • Le distributeur Ahold-Delhaize victime de grèves aux Etats-Unis
    Si le CA a résisté (+5.0%), la bénéfice net est en baisse de 18% au 2e trimestre suite à la longue grève dans sa filiale Stop & Go. Sur ses 2 marchés européens, bonne tenue aux Pays-Bas (+4,2%) mais seulement stable en Belgique. En revanche les ventes internet s’envolent (+31%) à 1,3 Mrds €.
  • Comment Intersport est devenu le n°1 français de l’habillement
    L’enseigne a dépassé son rival Decathlon, en misant sur son offre pour les enfants et sur les marques. La coopérative tente de préserver des prix compétitifs en jouant à fond sur les soldes et les promotions. La mode et le sport, c’est le cocktail gagnant sur le marché du textile depuis plusieurs années. Les sneackers représentent la moitié des ventes de chaussures dans l’hexagone !
  • Comment le fonds Advent espère relancer les ex-Walmart du Brésil
    Première décision lourde : abandon de la marque Walmart au profit de Big. L’accent sera mis sur le format Cash & Carry, plus lucratif avec la transformation progressive des 430 magasins actuels. Enfin, il pourrait racheter certains actifs de Casino qui souhaite se désendetter.
  • Carrefour multiplie les tests de nouveaux formats
    Le distributeur introduit en France Supeco, une formule de discount qui mélange le supermarché et le cash & carry sur le modèle d’Atacadao au Brésil. 1300 m² en moyenne, 2000 références dont du frais avec une boulangerie et une boucherie traditionnelles. Certains HM prennent la marque « Essentiel » avec réduction de surface, 50% de références en moins mais beaucoup de bio et 8000 références non alimentaires.
  • Le distributeur Colruyt se développe en France
    Il prévoit d’ouvrir 5 à 7 nouveaux supermarchés par an dans le nord-est pour compléter ses 85 SM actuels. Il ne cherchera pas à avoir les prix les plus bas, mais cible une qualité irréprochable de ses produits et services.
    La France représente 8% du CA du groupe belge qui a réalisé 9,43 Mrds en 2018.
  • Un hypermarché sans caissières ouvert le dimanche après-midi
    Pour la première fois en France, le Géant Casino de la Roseraie à Angers a ouvert dimanche après-midi avec seulement 4 vigiles et 1 ou 2 animatrices tous employés par des prestataire extérieurs.Le passage en mode automatique permet de contourner la loi qui interdit aux grandes surfaces alimentaires l’emploi de salariés le dimanche après 13h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *