Brèves du commerce en France | septembre 2019

Quelques brèves du commerce en français de septembre 2019 qui vous auraient échappé, issues de la chronique mensuelle de Loïc Becquart (Acad.).

  • Le Paquebot Auchan a colmaté ses brèches
    Les résultats semestriel du distributeur montrent la fin de la chute des ventes et la remontée des marges. Les premiers effets du travail du nouveau président Edgard Bonte. Vente des activités italiennes, vente ou fermeture de magasins en France, en Russie, en Espagne, nouvelle organisation en Chine, le redressement du distributeur s’amorce.
  • Walmart va cesser de vendre des armes de poing et certaines munitions
    Il cesse de vendre des munitions équipant des fusils d’assaut semi-automatiques et se retire complètement des armes de poing. Il s’attend à voir sa part de marché sur les munitions aux Etats-Unis chuter de 20% vers 6 à 9%.
  • Picard ouvre un premier magasin de surgelés en Norvège
    Il a ouvert à Oslo (400 références et une zone restauration) et 5 autres sont prévus dans le pays avec son partenaire Migaya. Picard est présent en Suède, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Italie, au japon et en Grande Bretagne.
  • AliExpress ouvre à Madrid son premier magasin européen
    Le géant chinois de l’e-commerce poursuit son arrivée en Europe avec l’ouverture de son premier magasin physique. Dans les présentoirs on trouvre quelque 1000 références de plus d’une soixantaine de marques, essentiellement asiatiques. Cette ouverture fait office de ballon-sonde pour tester le marché européen.
  • Franprix installe Hema dans ses rayons
    L’enseigne alimentaire accueille le spécialiste néerlandais de la maison et de la petite décoration. Franprix propose dans 15 magasins parisiens 4 mètres linéaire de produits de la marque hollandaise : articles de cuisine, petits objets de décoration, de papeterie et de textile. Ce sera progressivement mis en œuvre dans les 900 Franprix.
  • Intermarché entame la refonte de ses 1 826 magasins
    Le réseau d’indépendant se met à l’heure de la nouvelle consommation. Bio, emballages recyclables, vrac… l’enseigne regroupe tout dans un nouveau concept. Un nouveau rayon baptisé « la cuisine » apparaît, avec des plats prêt à consommer préparer sur place. Quelques 900 recettes seront reformulées avec pour objectif la suppression de 140 additifs.
  • Walmart teste un centre de santé près d’un magasin
    Walmart innove à Dallas et présente à coté de son supermarché son premier Walmart Health center. Il offre au même endroit un vaste choix de services médicaux : consultations, laboratoire d’analyse, optique, audition… Il s’agit d’offrir d’autres raisons aux consommateurs de venir sur le site.
  • La déconsommation s’installe pour les produits du quotidien
    Au 1er semestre 2019, les ventes de produits de grande consommation ont baissé de 1% en volume. Le chiffre d’affaires, lui, progresse. L’inflation est repartie dans l’alimentaire, les français achètent moins mais mieux. Les français préfèrent le bio, le local et les innovations des industriels.
  • Casino en négociation pour vendre Leader Price à Aldi
    Le montant de la transaction serait sensiblement supérieur à 400 Mios €. L’enseigne exploite environ 700 magasins, dont une bonne part de franchisés et a réalisé 2,5 Mrds € de CA en 2018. Casino veut se recentrer sur l’e-commerce, le premium et la proximité. Aldi se rapprocherait ainsi de son concurrent Lidl en France.
  • Coup de pression sur les distributeurs à l’assemblée
    Après 6 mois d’audition, la commission parlementaire sur les pratiques de la grande distribution vis-à-vis de ses fournisseurs fait 41 propositions pour « rétablir la confiance ». Le rapport pourrait aboutir à une énième loi.
  • Cdiscount s’allie à trois places de marché européennes
    Il a annoncé un accord avec trois acteurs importantsdu commerce en ligne en Europe : real.de (groupe Metro), EPrice en Italie et eMag un cybermarchand qui opère en Europe de l’est. L’interface International Market Network qu’ils lancent permet aux vendeurs l’accés aux trois autres market place. Une réponse à Amazon et Alibaba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *