Brèves du commerce en France | octobre 2019

Quelques brèves du commerce en français d’octobre 2019 qui vous auraient échappé, issues de la chronique mensuelle de Loïc Becquart (Acad.).

  • La famille Zouari prend pied chez Picard
    Le groupe familial, principal franchisé de Casino avec 400 magasins Monoprix, Franprix et Leader Price, propose au suisse Aryzta le rachat de 43% de la chaîne de surgelés. Il pourrait reprendre à terme, la participation du fond Lion Capital, ce qui ramenerai Picard à ses racines françaises. L’enseigne a dégagé en 2017 un exédent brut d’exploitation de 200 Mios € pour 1,4 Mrds de CA.
  • Carrefour récupère des franchisés Auchan en Italie
    La filiale italienne du groupe d’Alexandre Bompard a récupéré deux gros masters franchisés implantés en Calabre, Ombrie, Toscane et Pouilles soit 546 points de vente qui prendront les enseignes Carrefour Market et Carrefour Express au 1er janvier 2020.
  • Monop’ se transforme pour coller aux attentes des urbains
    La restauration et le bio y prennent plus de place et des bornes connectées permettent de tout savoir des produits transformés.
    La version V3 est testée dans les beaux quartiers parisiens (7e et 16e). La restauration sur place ou à emportée représente 20% de l’offre.
  • Les distributeurs britanniques sous le coup du Brexit
    Les ventes ont reculé le mois dernier de 1,3% sur un an, soit le pire score jamais enregistré depuis 1995. Sur un an la croissance tombe à + 0,2% le plus bas niveau en 20 ans. C’est le non alimentaire qui souffre le plus –3,2% et même sur internet. Les consommateurs se concentrent sur l’essentiel à savoir l’alimentaire et repoussent à plus tard le reste.
  • 3Suisses entame une nouvelle page de son histoire
    L’enseigne dévoile son nouveau visage. Son catalogue, arrété depuis 2014, est de retour. Son site a changé et son offre de mode est très majoritairement fabriquée en Europe. La marque, reprise en 2018 par ShopInvest, se veut plus tendance et plus responsable.
  • Le directeur général de Tesco quittera le groupe à l’été 2020
    Dave Lewis, en poste depuis 2014, sera remplacé par Ken Murphy, l’actuel directeur commercial. Sous sa houlette la marge opérationnelle du distributeur est passé de 1,8% à 3,96% et l’endettement de 22 Mrd de £ à 12 Mrds. Il a toutefois supprimer prés de 14 000 emplois.
  • Les distributeurs s’intéressent au marché de l’occasion
    La fripe et le vintage reviennent à la mode. Cash converters, Cash express, Easy cash mais aussi E.Leclerc qui exploitent une dizaine de « Centre Leclerc Occasion » sur le territoire. De même Les Galeries Lafayettes noue des partenariats avec des start up de concept de vente de seconde main ou Fnac Darty qui se lance dans la vente d’articles reconditionnés (Tel, ordinateurs…)
  • Darty modernise son contrat de confiance
    Il lance « Darty Max » : le client s’acquitte de 9,99€ /mois et son gros électoménager est couvert tant que l’abonnement dure , réparé jusqu’à épuisement des pièces de rechange puis changé dans une limite de temps de 15 ans. Cela s’inscrit dans la stratégie du groupe de durabilité des produits.
  • Ikea France en passe de réussir son pari internet
    Son CA 2018-2019 a atteint la barre des 3 Mrds (+6,1%). Le point de vente ouvert le 6 mai au cœur de Paris est en ligne avec ses objectifs, il a accueilli 1,3 Mios de visiteurs dont 70% n’avait jamais pénétré dans un Ikea. L’e-commerce fait un bond de 56% à 312 Mios € et représente 10,2% des ventes.
  • Remis sur les rails Carrefour attend que ses efforts paient
    Le PDG du groupe de distribution a procédé à d’importantes économies de coûts et noué de nombreux partenariats. Le CA progresse un peu, mais les HM français restent à la peine. 2 Milliards € d’économie ont été réalisées et des partenariats signés avec Tesco, Système U, Fnac Darty et Google.
  • Amazon renforce son dispositif logistique en France
    Le géant américain du commerce électronique a inauguré son sixième centre de distribution français à Bretigny-sur-Orge. Équipé des robots de la branche Amazon Robotics, il sera capable de traiter 650 000 colis par jour et viendra en soutien de son service de livraison dans la journée sur la région parisienne.
  • Les Galeries Lafayette ouvrent leurs portes à Shanghai
    C’est la deuxième unité en Chine, 6 ans après celle de Pekin. Le magasin occupera 25 000 m² dans le quartier de Pudong. Il exposera 250 marques, dont des françaises, et accordera une grande place à la restauration. A terme l’international devrait représenter 25% du CA du groupe parisien.
  • Alimentation : les PME paient un lourd tribut à la loi Egalim
    Selon Nielsen, la croissance des produits de grande consommation et frais LS s’est nettement ralentie depuis sa mise en œuvre et particulièrement pour les PME dont la croissance est passée 5,5% à 1,8%.
    Le poids des promotions dont elles sont friandes s’est beaucoup réduit.
    Les MDD et les grands groupes se sont mieux tenus
  • Le commerce britannique n’en finit plus de réduire ses effectifs
    La « high street » britannique a perdu 85 000 emplois en douze mois. Principales causes de cette cure d’amaigrissement : les achats vers le web et l’automatisation des boutiques mais aussi la fiscalité et le Brexit qui n’arrangent rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *