Michel-Alexandre Bailly

Bailly M-A, (2019), Profil psychiatrique du terroriste | publié chez Auteurs du Monde

Les terribles attentats du 11 septembre 2001 ont brutalement fait passer le monde dans un XXIe siècle dominé par l’hyper-terrorisme. Rares sont les tentatives de comprendre la psychologie des islamistes radicaux révolutionnaires, et pourtant l’État Islamique a attiré des individus de 120 pays à travers le monde. C’est la  plus grande force de lutte extraterritoriale depuis la Seconde Guerre mondiale   et la nouvelle « bête immonde » depuis le nazisme. Des milliards de dollars sont dépensés dans le monde pour notre sécurité, mais rien du tout pour la recherche en psychiatrie afin de déterminer les traits de personnalité intrapsychiques des terroristes. Afin de diminuer de 80 % le passage à l’acte terroriste, le professeur Michel-Alexandre Bailly propose que la France se dote du premier service au monde de renseignements intrapsychiques. Il tente de définir un trouble mental particulier à savoir « le syndrome terroriste radical » et œuvre pour son inscription dans la classification statistique des troubles mentaux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et dans le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders – DSM) de l’Association Américaine de Psychiatrie (American Psychiatric Association).

Michel-Alexandre Bailly, brillant universitaire, homme de science, humaniste, consultant en économie et sécurité internationale, Colonel (RC) auprès du Gouverneur Militaire de Paris, Commissaire de la Flamme sous l’Arc de Triomphe, expert reconnu internationalement sur les questions de défense et de terrorisme,  est allé souvent à l’encontre  des dogmes non scientifiques et des fausses théories  sur les questions de sécurité et de défense. Après l’attentat de la rue Copernic en 1980, il fonde l’European Consultants Institute, organisation pour la diffusion   de la culture de la paix en Europe. Il est Vice-président de l’Académie des Sciences Commerciales et membre correspondant pour la Fédération de Russie et la Hongrie. Docteur ès-sciences économiques, il a  été  successivement  Auditeur du  Centre des Hautes Etudes de l’Armement (CHEAR), de l’Institut des Hautes Etudes de Sécurité Intérieure (IHESI) et de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN). Sa formation initiale d’ingénieur électronicien a été complétée par une approche multidisciplinaire pour une meilleure compréhension de la psychologie des terroristes : Master en Sciences criminelles du CNAM, DU en psychiatrie transculturelle, DIU en psychopathologie et affections neurologiques.

Il est Chevalier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’Ordre national du Mérite, Commandeur des Palmes académiques et Commandeur des Arts et des Lettres.